Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
a l'écoute des livres

a l'écoute des livres

blog de l'émission littéraire A L' ECOUTE DES LIVRES diffusée sur Radio Massabielle

Le livre du jour : LA MORT N' EST QUE LE DÉBUT...

  Quand on regarde certaines séries américaines comme NCIS ou Les Experts, les autopsies sont pratiquées par des gravures de mode en robe et talons hauts. La réalité de cette spécialité médicale qui ne se résume pas à découper des corps et peser des viscères. En effet, LA MORT N' EST QUE LE DÉBUT...de l' enquête du médecin légiste.
 Exerçant en Suisse et reconnue comme une sommité dans le domaine de l' autopsie virtuelle, Silke Grabherr  nous permet de découvrir les réalités et les aspects méconnus de sa profession. Contrairement à ce que l'on peut voir à la télévision, pas question d'effectuer une autopsie en vêtements de ville ou en fumant une cigarette. Des combinaisons certes peu esthétiques mais garantissant une absence de pollution de la part du praticien sont la règle d'or dans une salle d'institut médico légal.
 Un légiste ne s'occupe pas que des morts et les vivants font donc également partie de leur champ d'activité. En cas de viol, de coups et blessures ou d'accident à l'origine d'une enquête, ses investigations sont primordiales.
 La législation n'étant pas la même selon les pays, on apprend avec surprise que dans certains pays, en cas d'agression sexuelle, la victime doit payer pour que la recherche des preuves physiques soit effectuée.
 La médecine médico légale a effectué un grand pas avec l'exploitation des ADN mais d'autres évolutions viendront probablement compléter la formation de ces enquêteurs pas comme les autres. Un document passionnant !
 LA MORT N' EST QUE LE DÉBUT...de l'enquête du médecin légiste de la Prof. Silke Grabherr préface de Bertrand Ludes éditions Favre 156 pages 19 €
 Retrouvez À L' ÉCOUTE DES LIVRES chaque mercredi à 18h30 sur Radio Massabielle (97.8 Mhz et 101.8 Mhz)

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article