Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
a l'écoute des livres

a l'écoute des livres

blog de l'émission littéraire A L' ECOUTE DES LIVRES diffusée sur Radio Massabielle

Le livre du jour : LES INDIENS D' AMERIQUE DU NORD DANS LA GRANDE GUERRE

 

C'est un crétin galonné (pléonasme) américain, le général Sherridan, qui déclara vers 1860 qu'un bon indien était un indien mort. Dommage qu'il n'ait pas connu le sort de Custer à Little Big horn, il aurait connu la valeur de ces guerriers qu'il méprisait tant et dont les enfants, de 1917 à 1918, prouvèrent leur courage, voire leur héroïsme dans les tranchées françaises. Lors de l'entrée des Etats-Unis dans le conflit de 14-18, nombre d'indiens s'enrôlèrent. Il fallut déterminer s'il y aurait des régiments uniquement constitués de natives" ou si ils seraient incorporés dans des régiments avec des blancs à l'époque où la ségrégation raciale était la norme aux USA. Qu'ils soient canadiens ou nord-américains, les soldats issus de nombreuses tribus furent souvent en première ligne et prouvèrent leur efficacité, d'autant que les allemands les admiraient autant qu'ils les craignaient. Nombre d'entre-eux capturèrent ou tuèrent nombre d'ennemis, souvent avec un simple couteau. Rappelons que ces combattants peaux-rouges, vivaient habituellement dans des réserves, n'avaient pas la nationalité américaine et le sang versé permit de faire-lentement-évoluer leur statut. Nombre d'exploits de ces hommes qui seraient restés anonymes sont relatés dans LES INDIENS D' AMERIQUE DU NORD DANS LA GRANDE GUERRE et il convient de savoir que le dernier vétéran amércian mort à 110 ans était un indien. Une cérémonie en son honneur fut organisée en présence du président Obama. Un ouvrage passionnant sur un sujet historique méconnu. LES INDIENS D' AMERIQUE DU NORD DANS LA GRANDE GUERRE de Jacques Rouzet éditions du Rocher 236 pages 21 € Retrouvez A L' ECOUTE DES LIVRES chaque mercredi à 18h30 sur Radio Massabielle (97.8 Mhz et 101.8 Mhz)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article